S’ils sont élus à la Région les écologistes ont une proposition pour les 30 prochaines années. « les nouvelles possibilités qui s’ouvrent pour l’avenir des Chantiers doivent donc être étudiées sérieusement dès à présent. »

« Les nombreuses voix qui s’élevaient pour réclamer un plan B, les propositions concrètes d’implication des acteurs publics et privés pour construire un nouveau projet industriel pour les trente années à venir se font toujours attendre, notamment celles du Conseil régional. »

« Portons l’entrée de la Région au capital pour construire un nouveau pacte d’actionnaires pour un projet industriel au service de la transition écologique » sera l’engagement prioritaire des écologistes.


Les Chantiers de l’Atlantique sont d’une importance stratégique pour la région des Pays de la Loire.

Quand les chantiers se portent bien, c’est tout Saint-Nazaire qui se porte bien. Avec près de 3300 emplois directs, et quasiment autant chez les sous-traitants et co-réalisateurs, ils sont un acteur clé du tissu industriel ligérien.

Pour cela, nous faisons la proposition d’une entrée de la Région au capital des Chantiers de l’Atlantique à hauteur d’environ un quart du montant des actions rachetées par l’Etat à STX en 2017, soit 20M€, à travers :

– Une prise de participation directe dans le capital des Chantiers pour accompagner leur transition écologique .

– Un soutien à l’actionnariat salarial et citoyen : pour une action achetée, la Région abonderait par l’achat d’autres actions et remettrait les droits de vote induits aux salariés ou aux citoyens investisseurs.

– Une volonté d’implication agile, en adéquation avec la conduite d’un groupe comme les Chantiers de l’Atlantique qui nécessite de la réactivité face aux commandes des clients.


20 millions d’euros, c’est 1% du budget annuel de la Région et moins de 3% de ses investissements.

La Région apporte déjà des capitaux aux entreprises ligériennes à travers son fonds d’investissement Pays de la Loire Participations avec pour objectif d’investir 55 millions d’euros entre 2020 et 2025. De plus, par le redéploiement de crédits non consommés au titre de sa politique de développement économique, la Région est en capacité d’intervenir de manière plus efficace pour soutenir les acteurs clés de son territoire.

L’action de la Région ne s’arrêtera d’ailleurs pas aux seuls Chantiers mais concernera l’ensemble des entreprises du bassin industriel nazairien, en lien avec les compétences régionales sur le développement économique, la recherche et l’innovation ou la formation professionnelle.

➔ Pour adresser un message clair à de futurs groupes industriels et montrer l’attachement de la Région à ce site emblématique et sa volonté de contribuer activement à son avenir. Il vise aussi à entraîner des investissements d’acteurs locaux et à mobiliser l’épargne des ligériens dans un outil industriel d’enjeu international. Il incitera aussi l’Etat à accorder plus de garanties publiques sur les financements.

➔ Pour accompagner la transition écologique des Chantiers de l’Atlantique en associant l’ensemble des acteurs concernés : dirigeants, salariés, syndicats, sous-traitants, collectivités, chercheurs et citoyens. Notre Région doit avoir son mot à dire dans le travail sur une vision prospective de l’avenir du site, dans une logique de diversification et de transition des activités. Cette volonté est renforcée par les interrogations qui pèsent actuellement sur le marché de la croisière en raison de la crise sanitaire. Amplifions notamment la dynamique engagée autour des énergies marines renouvelables ou de la construction et la conversion de navires plus respectueux de l’environnement.

➔ Pour que la Région soit davantage force de proposition dans la conduite d’un dialogue social renforcé , en lien avec la responsabilité sociétale qui incombe à une grande entreprise comme les Chantiers de l’Atlantique. La question du suivi des travailleurs détachés fera partie des sujets à traiter en priorité.

Aujourd’hui, l’entreprise a un carnet de commandes rempli et sécurisé. L’Etat ne doit pas se presser de vendre. En associant étroitement les partenaires sociaux et les acteurs locaux concernés, prenons le temps de construire un projet ambitieux pour l’avenir des Chantiers de l’Atlantique , en préparant l’arrivée d’un ou plusieurs nouveaux groupes privés et/ou publics et investisseurs en mesure d’apporter des garanties sur la pérennité du site, sur l’emploi, sur la diversification des activités et sur la transition écologique.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter

#Guérande #LaTurballe #Saintnazaire
Fédération Presqu’île #Environnement : les prix de d’horreur et d’honneur ont été décernés pour 2023 https://cotedamour-infos.fr/federation-presquile-environnement-les-prix-de-dhorreur-et-dhonneur-ont-ete-decernes-pour-2023/

#LeRendezvousdesEcrivains
#LaBaule prochainement : le Rendez-Vous des Ecrivains 2024 https://cotedamour-infos.fr/la-baule-prochainement-le-rendez-vous-des-ecrivains-2024/

#ProtectionEnfance
Une nouvelle pouponnière à #SaintNazaire pour l'accueil d'urgence https://saintnazaire-infos.fr/une-nouvelle-pouponniere-a-saint-nazaire-pour-laccueil-durgence/

Afficher plus