Selon la CGT la direction de YARA campe sur ses positions. Les salariés attendent de pied ferme les dirigeants qui bradent le savoir des ouvriers et un moyen de production qui aurait pu être transformé.

« Malgré le projet alternatif des salariés permettant de conserver la totalité des emplois en respectant les normes environnementales et sécuritaires, elle assume visiblement son choix de licencier 139 personnes auxquelles il faut ajouter tous les emplois indirects et les pertes économiques locales »

« Les dirigeants de YARA France doivent donc tenir leur promesse d’un « plan social exemplaire »

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter