L’ancien international français et ex-gardien du FC Nantes, Mickaël Landreau, s’est lancé en milieu d’année dans un projet de reprise du club sous la bannière du Collectif Nantais. Alors que le président, Waldemar Kita, a affirmé à plusieurs reprises que son club n’était pas à vendre, comment évolue ce dossier depuis plusieurs mois ?

Dans une interview accordée à France 3 Pays de la Loire en octobre 2021, Mickaël Landreau a remis sous le feu des projecteurs un projet qui avait fait l’effet d’une bombe cinq mois plus tôt. En juin, l’ex-gardien des Bleus (11 sélections) avait annoncé dans une conférence de presse, en compagnie de Philippe Plantive, le directeur général de Proginov (éditeur de logiciels de gestion d’entreprise), qu’il serait à la tête d’un projet de rachat du FC Nantes. L’ancien professionnel a souhaité réaffirmer son attachement à son club de cœur, avec qui il a évolué de 1996 à 2006, à travers un projet de fond qui vise à revoir le fonctionnement de cette grande institution du football et du sport français en général.


Depuis l’arrivée du président actuel, Waldemar Kita en 2007, le FC Nantes n’a jamais flirté avec le haut du tableau. Son meilleur résultat en Ligue 1 Uber Eats au cours des 14 dernières années était une triste 7ème place en 2017, enregistrant d’ailleurs plusieurs passages en Ligue 2 durant cette période. Les Canaris ont même battu les records du nombre d’entraîneurs, près d’une vingtaine de coachs se sont succédés à la tête de l’équipe pour tenter de remonter la pente, en vain. 

En ce début de saison, avec Antoine Kombouaré, l’équipe se maintient en milieu de tableau, se hissant au bout de 15 journées à une 10e place. Les bookmakers ne pensent pas que le club pourra se surpasser en fin de saison. Lyon, Marseille, Rennes, Nice, Lille, Monaco et Lens font partie des équipes mieux cotées que le FC Nantes sur les sites de paris football en ligne qui voient le PSG soulever le trophée de la Ligue 1 avec une cote de 1.02 (chiffre du 29 novembre). Et pour cause, le club a sonné à nouveau la sonnette d’alarme en fin de saison dernière. Les Canaris sont passés tout près de la relégation, terminant à la 18ème place du classement avant de se sauver de justesse à la différence de buts lors des deux matches de barrages face au pensionnaire de Ligue 2, le Toulouse FC (1-2, 0-1).

Les changements d’entraîneur et les fonds investis au cours des années ne semblent pas avoir rassuré les supporters ni avoir permis d’apporter une réelle différence dans les résultats sportifs des Canaris. Selon les fans, le problème est plus profond, et vient de la direction, et notamment du président très controversé en manque de popularité auprès des supporters, Waldemar Kita. C’est dans ce contexte que le projet de rachat pourrait être accueilli à bras ouverts comme une solution alternative et différente.


Le projet lancé par Mickaël Landreau a donc été remis sur le tapis au moment où l’ancien gardien a annoncé fin octobre le lancement d’un financement participatif de type crowdfunding populaire, une solution souvent envisagée dans de grands projets économiques pour trouver des fonds nécessaires. L’objectif est de permettre à un maximum d’acteurs différents de devenir actionnaires et parties prenantes de la gouvernance du club canari. Le Collectif Nantais et l’ex-footballeur souhaitent aussi impliquer différents acteurs comme la ville de Nantes, les supporters ou les anciens joueurs pour lancer un projet de refonte en profondeur des composantes et du fonctionnement du club. 

Ce crowdfunding pourrait aider le projet à atteindre son premier objectif fixé à 20 millions d’euros l’été dernier. Dans une interview accordée au site internet du quotidien Ouest France, Mickaël Landreau semble être confiant d’autant plus que Waldemar Kita a petit à petit dépassé sa réticence à vouloir vendre son club. Le président s’est lancé à la recherche d’un repreneur, et l’ancien gardien des Bleus semble aujourd’hui être en pole position pour répondre présent. Les semaines et les mois à venir seront décisives pour l’avenir de ce club historique.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter