La ville de Saint-Nazaire vient de lancer un programme « Ambition maritime et littorale. » 4 appels à projets sont lancés pour 8 sites inscrits dans le projet urbain global de Saint-Nazaire.

La ville souhaite trouver un compromis entre les aspects industriels, écologiques, économiques et sa situation de bord de mer, qui borde également la Brière.

Pour David Samzun, maire de Saint-Nazaire, « il s’agit d’entamer une nouvelle étape pour anticiper la construction de nouveaux logements et l’aménagement d’espaces publics encore parfois méconnus tout en préservant un cadre de vie qui attire chaque année de nouveaux habitant.es.»

L’architecture de la ville est souvent critiquée « ici, on construit des cubes » L ‘appel à projet devra répondre aux aspirations des nouveaux habitants en offrant un parc immobilier aux normes actuelles.

« Saint-Nazaire, avec une ouverture vers l'océan, des espaces verts à 300 mètres de la plage, la proximité des marais de Brière, un patrimoine bâti inexploité, une qualité de vie grâce à des faubourgs jamais très éloignés du centre-ville…. Une diversité de richesses dont on ne tirait pas parti jusqu'à présent », défend Elodie Lamouroux, directrice  de l'agence d'urbanisme de la région nazairienne.


Une commission extra-municipale composée d’élus, d’associations, de représentants des conseils citoyens de quartier, de Jeunes en Ville, du conseil des aînés, de partenaires institutionnels et d’habitant.es tiré·es au sort sur les listes électorales réfléchira à l’avenir de cinq grands sites nazairiens : le parc paysager, les espaces publics du Petit Maroc, le Fort de l’Eve, l’îlot Stef et le Bois Joalland. Une première réunion de travail est prévue à l’automne prochain.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter