Entre 5 000 et 7 000 manifestants défilaient ce jour dans les rues de Saint-Nazaire. Ils étaient environ 18 000 à Nantes. Une mobilisation encore forte quand le gouvernement semble avoir choisi le pourrissement.

À Saint-Nazaire des agents hospitaliers, des enseignants participaient au cortège.

La raffinerie de Donges est en grève jusqu’au 11 janvier et l’on ne voit pas comment elle pourrait s’arrêter.

« Malgré le matraquage abject et incessant de certains médias plus de la moitié de la population reste opposée à la réforme. » Souligne la CGT.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter