Denis Lambert liste Saint-Nazaire sur Mer commente la proposition de Samzun à la droite et la réponse faite par  Stéphane Gachignard.

Denis Lambert

" M. Samzun propose d’écouter l’opposition, car il estime qu’un Conseil municipal issu d’un seul courant politique ne peut pas être constructif.

Je dirais que ça ressemble juste à ce qui se passe en Russie ou en Chine.

Deux incohérences battent en brèche cette affirmation qui malheureusement me semble juste opportuniste compte tenu du rejet qui existe le concernant : TSs.

La première : l’opposition n’a jamais était associée à la moindre décision du Conseil municipal pendant 6 ans  et effectivement jamais depuis que la gauche a siégé à Saint-Nazaire , les commissions auxquelles ont participé les membres de l’opposition étant informatives et non-participatives.

Combien de fois le micro a été coupé rageusement par M Batteux, car quelqu’un osait dire différemment de lui, combien de fois la parole n’a pas été redonnée à l’opposition pour répondre aux calomnies de la majorité.

La deuxième : je n’ai pas entendu M. Samzun réclamer une élection en septembre ce qui aurait permis automatiquement un scrutin sincère avec toutes les listes en place.

Fort de ce constat, mais ayant une vision évidemment angélique de la situation, je propose officiellement au maire s’il est élu à moins de 50 % des inscrits de laisser son nom dans l’histoire : je lui propose de faire démissionner le conseil municipal nouvellement élu afin de permettre à l’ensemble des courants politiques de Saint-Nazaire de se présenter devant les électeurs hors COVID.

Je m’engage s’il agit comme un véritable Homme d’Etat à ne pas me présenter comme tête de liste, mais à proposer la constitution d’une liste d’opposition la plus large possible.

Pour répondre d’un mot à M Gachignard, un homme d’un autre temps, aucune liste ne peut être nommée scélérate dès lors qu’elle est constituée réglementairement.

Il n’y a pas de liste du sérail, chacun a le droit à la parole surtout quand il a quelque chose à dire.

Quant au résultat écartant les listes de droites outre l’événement du COVID, je pense simplement que l’idée d’un téléphérique, point central de la campagne de M. Gachignard, n’était peut-être pas dans les attentes immédiates des Nazairiens.

Il prouve également par le ton de cette tribune qu’il n’est pas le rassembleur que l’on peut attendre et qu’il se trompe de cible.

Je profite de cette tribune pour remercier ceux qui ont voté pour moi et surtout leur courage puisque certains membres de ma liste et ou de mes soutiens font aujourd’hui parti d’une liste noire de la part de l’équipe de M Samzun, j’en ai pour preuve : l’interdiction de terrasse sur la place de la mutualité du Back Café ou des remarques déplacées d’un autre régime politique.

Notre liste aura au moins eu le mérite d'aborder les problèmes terribles du cancer et de la pollution.

Les débats n’ont tourné qu’autour de nos points de campagne : c’est vrai qu’il est plus intéressant de proposer une Marina ou des immeubles face mer que de planter 25.000 arbres ou de proposer aux automobilistes de rouler en vélo."

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter