Du mardi 6 au mardi 13 juin 2023, l’association Cales Obscures vous donne rendez-vous pour la 8ème édition du festival de cinéma dans les salles partenaires à Saint-Nazaire et en région proche.

Chaque année, le festival appréhende les représentations cinématographiques des territoires maritimes dans le monde et l’influence des villes portuaires dans l’imagerie du cinéma. Au programme de cette édition : des projections, des rencontres avec les invité.es, des soirées et séances spéciales, des plein-airs, des ateliers et de nombreuses animations autour du cinéma.

La programmation est déclinée sous forme de parcours :

 Ville invitée Lisbonne

Cinéma Sportuaire autour du surf

Panorama des villes portuaires

Séances jeune public

et avant-premières

~ Destination > Lisbonne ~

Cette année, le festival Zones Portuaires rejoint à nouveau le pourtour méditerranéen pour poser ses valises à Lisbonne. Les programmateur.trice.s invité.es Luisa Homem, Pedro Pinho et João Matos et nous proposent un voyage au cœur de la capitale et ville portuaire du Portugal.

Au travers de 18 séances et 25 films, la programmation aborde plusieurs thématiques universelles aux villes portuaires du phénomène de gentrification à l'industrie touristique en passant par la pêche. La filmographie met également en exergue le passé du pays avec entres autres le rapport entretenu avec les anciennes colonies ou encore le souvenir de la Révolution des Œillets.



Avec le soutien de la Cinémathèque du Portugal, la programmation offre des regards croisés mêlant cinéma de de patrimoine et œuvres plus contemporaines pour capter les récits et les formes cinématographiques qui questionnent les cinéastes lisboètes d'hier et d'aujourd'hui. Où est cette rue ? Ou sans avant ni après (2022) se fait l'écho du film Les années vertes de Paulo Rocha (1969) film-manifeste du Cinéma Novo portugais, empreint d’une fraîcheur et liberté. Julio, 19 ans, arrive de sa campagne natale à Lisbonne pour tenter sa chance comme cordonnier.



On retrouve également le dernier film du réalisateur reconnu Basil Da Cunha, témoin d'un dynamisme du cinéma portugais, avec O Fim do Mundo (2019). Après 8 années passées en maison de correction, Spira revient à Reboleira, un bidonville en cours de destruction dans la banlieue de Lisbonne. Un cinéma à la fois organique et chorégraphique orchestré avec les habitant.es du quartier.

La programmation n'oublie pas d'évoquer la libération de la parole avec la place des femmes et les questions de genre. Le court-métrage Um caroço de abacate (2022) de Ary Zara montre à l'écran la rencontre d'une femme trans et d'un homme dans les rues de Lisbonne.

Je découvre la porgrammation

Je découvre le PASS

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter

#Guérande #LaTurballe #Saintnazaire
Fédération Presqu’île #Environnement : les prix de d’horreur et d’honneur ont été décernés pour 2023 https://cotedamour-infos.fr/federation-presquile-environnement-les-prix-de-dhorreur-et-dhonneur-ont-ete-decernes-pour-2023/

#LeRendezvousdesEcrivains
#LaBaule prochainement : le Rendez-Vous des Ecrivains 2024 https://cotedamour-infos.fr/la-baule-prochainement-le-rendez-vous-des-ecrivains-2024/

#ProtectionEnfance
Une nouvelle pouponnière à #SaintNazaire pour l'accueil d'urgence https://saintnazaire-infos.fr/une-nouvelle-pouponniere-a-saint-nazaire-pour-laccueil-durgence/

Afficher plus