Le Groupe de Saint-Nazaire de la Libre Pensée dénonce l’aggravation de la politique liberticide du Gouvernement Macron – Borne – Darmanin, qui cherche à utiliser la guerre en Palestine pour remettre en cause le droit de manifester.

Par exemple, toute critique du Gouvernement Israélien est automatiquement taxée d’antisémitisme.

Fort heureusement, les décrets ministériels ou préfectoraux prétendant qu’une manifestation pacifique doit être interdite car elle pourrait donner lieu à des slogans antisémites, voire des troubles à l’ordre public, sont souvent annulés par la Justice.

Les manifestations massives du 4 Novembre ont fait reculer le Gouvernement dans ses tentatives.

Le Groupe de Saint-Nazaire de la Libre Pensée, avec ses partenaires du Comité de Défense des Libertés Associatives et Publiques, défendra la liberté d’expression et le droit de manifester.


Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter