Les premières familles sont arrivées lundi dans le nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) de Saint-Brevin-les-Pins. Le Collectif de la Préservation de la Pierre Attelée a adressé à la presse un odieux communiqué histoire de mettre de l’huile sur le feu dans cette période troublée.

On y lit : « Les premiers migrants arrivent, les parents d’élèves tremblent » Le collectif tente d’agiter l’opinion sur la dangerosité des migrants, ce qui est proprement scandaleux. C’est clairement une tentative de stigmatisation de cette population. Les choses se sont toujours bien passées avec les migrants à Saint-Brevin depuis plusieurs années. Le Collectif de la Préservation de la Pierre Attelée ferait bien d’apprendre ce qu’est le vivre-ensemble.


On lit également sur le Facebook du collectif : « Un réfugié est potentiellement 4 fois plus violent. » Mais quand savent-ils ? Aucune statistique sérieuse ne vient confirmer. Cette affirmation du collectif est un mensonge, qui là encore cherche à stigmatiser cette population.


La société est malade de tous ces gens qui soufflent sur les braises.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter