Les réactions concernant la disparition de Joêl Batteux commencent à arriver.

"J’ai eu beaucoup de plaisir de travailler avec Monsieur Batteux durant son premier mandat de maire et au début du second. C’était un homme agréable ouvert aux propositions. Puis avec le temps et la bureaucratie, il n’a plus guère faut d’autre chose que ce que font tous ces maires qui restent trop longtemps au pouvoir, sauf durant son dernier mandat où il fut à nouveau actif alors que je siégeais dans l’opposition."


Michelle Meunier, sénatrice de la Loire-Atlantique, réagit à l’annonce du décès de Joël Batteux. Elle salue la mémoire de celui qui a été l’un des principaux animateurs politique de la gauche dans l’ouest : « J’ai partagé un moment ses idées politiques au CERES à une époque essentielle pour l’unification de la famille socialiste. Très humain, je me souviens de sa personnalité attachante ». Son attention à la vulnérabilité des autres avait marqué Michelle Meunier, jusqu’au terme de son dernier mandat de maire : « il a immédiatement témoigné de son adhésion à l’implantation d’une maison des adolescents à Saint-Nazaire, ouverte en 2010 ».


Philippe Grosvalet, président du Département de Loire Atlantique« C’est avec tristesse et émotion que j’ai appris le décès de Joël Batteux, survenu à l’âge de 77 ans.

Je tiens à rendre hommage à cet homme qui a beaucoup fait pour la transformation de Saint-Nazaire. Joël Batteux faisait partie de cette génération de maires que certains ont qualifié de « maires bâtisseurs ». Avec lui, Saint-Nazaire a incontestablement changé d’ère.

Joël Batteux a en effet remis la ville dans son berceau originel, en renouant les attaches avec la mer. Il a permis une deuxième reconstruction de Saint-Nazaire, tournée vers l’estuaire et l’océan atlantique. Maire pendant plus de 30 ans, Joël Batteux aura marqué la ville de son empreinte. C’est si vrai qu’il a fini par incarner Saint-Nazaire personnellement.

J’ai eu l’honneur de siéger dans son équipe municipale pendant plus de 20 ans, de 1989 à 2011. Nous avons également oeuvré ensemble alors qu’il était vice-président de la Région des Pays de la Loire aux affaires économiques de 2004 à 2010 et que j’étais vice-président du Département de Loire-Atlantique sur la même délégation.

Certes, nos relations ont parfois été tumultueuses. Mais ce tumulte était le fruit d’une passion partagée pour Saint-Nazaire, pour la gauche et pour la chose publique. Avec le temps, nous nous sommes d’ailleurs rapprochés, même si nous n’avons jamais été bien loin : nous avons grandi dans le même quartier HLM à quelques années d’intervalle et cela faisait près de 30 ans que nous étions voisins, partageant la même cage d’escaliers.

Joël Batteux restera ainsi quelqu’un d’inspirant et de marquant dans ma vie. Avec lui, nous faisions partie de « ces canards sauvages qui volaient contre le vent » chers à Armand Gatti.

Au nom du Département de Loire-Atlantique, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille, ses enfants et petits-enfants ainsi qu’à tous ses proches. »


" Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire pendant trente ans, vient de décéder. Nous avions d'évidents différends politiques, mais il fut toujours courtois avec notre opposition. Sa gestion s'inscrivait dans la recherche de l'intérêt général, sans dogmatisme. Qu'il repose en paix."


"Hommage à ce grand maire. Il a donné à Saint-Nazaire un dynamisme, une ouverture au monde et à l’océan tout en gardant son côté populaire, solidaire et sa fierté ouvrière. En nov 2019 j’avais, une dernière fois, apprécié sa vision et son regard pétillant."


"Profonde tristesse en apprenant la mort de Joël Batteux. Acteur de la renaissance de #SaintNazaire , il fut un très grand  maire. Mais je perds plus qu’un élu remarquable: un ami véritable ."


" Très triste d’apprendre le décès de Joël Batteux, maire de #SaintNazaire ville qu’il a profondément transformée durant ses mandats de 1983 à 2014 : il était autant doué de vision et d’ambition pour sa ville que de chaleur humaine dans les relations."


"Très affecté par le décès de l’ancien maire de St Nazaire Joêl Batteux. Nous étions différents mais nous nous entendions pour valoriser nos villes et notre territoire. Adieu Joël !"

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter