Voici les 10 conseils que vous devez garder à l’esprit lorsque vous choisissez un casque de moto ou des accessoires !

La visière se décline en deux versions : transparente et teintée. Choisissez ce qui vous convient le mieux. Une visière teintée foncée peut rendre la vision nocturne très difficile, alors qu’une visière transparente laissera passer la lumière du soleil pendant la journée. Les visières non traitée se rayent également plus rapidement et peuvent gêner la visibilité du conducteur. Demandez des visières anti-UV, qui protègent mieux que les visières de série. 


Il existe plusieurs types de casques disponibles sur le marché : intégraux, jet, modulables, tout-terrain, etc. Vous devez d’abord déterminer quels sont vos besoins et avec quoi vous êtes à l’aise. Un casque intégral est généralement le choix le plus évident pour un motard, mais si vous conduisez un scooter, un casque jet répondra également à vos besoins. Les casques tout-terrain ont un aspect sportif et cool sur la plupart des motos de route. Les casques modulaires peuvent sembler impressionnants, mais ils offrent la protection et la praticité des casques intégraux et des casques jets.


Une fois que vous avez choisi le modèle de casque, recherchez l’étiquette de conformité à l’arrière du casque qui indique « NF ou ECE 22-04, 22-05 ». Cette marque indique que le casque a été approuvé par le gouvernement et qu’il a été soumis à l’ensemble des tests de sécurité, notamment en ce qui concerne les capacités minimales d’impact et de pénétration, les qualités de maintien de la jugulaire et le champ de vision minimal prescrit. Vous pouvez trouver des casques bon marché sans la certification, mais ils n’offriront aucune protection.


La plupart des casques de moto sont généralement fabriqués en fibres de verre composites, tandis que les casques haut de gamme sont fabriqués en carbone composite et en kevlar. L’intérieur du casque est rembourré avec des mailles d’air pour absorber la sueur et garder l’intérieur propre et sec. N’achetez pas de casques en plastique, car ils se briseront même en cas de chute. Vérifiez si le casque est suffisamment léger pour être porté pendant de longues heures et si la mousse intérieure peut être retirée pour être lavée ou non. La plupart des casques durent facilement de trois à cinq ans et les petits détails seront utiles pour prendre la décision finale.


Le casque doit être bien ajusté, ne pas osciller et ne pas vous étouffer en étant trop serré. En cas d’accident, le casque se détachera s’il est trop grand ou trop serré. Portez-le au moins pendant 10 à 15 minutes pour voir s’il vous convient. La sangle doit se verrouiller et s’ouvrir facilement. Une fois fermé, le casque ne doit pas bouger ni se détacher. Demandez à quelqu’un d’enlever le casque pour vous, afin de vérifier si la sangle se verrouille correctement ou non. Une ventilation adéquate garantit que l’air à l’intérieur du casque est recyclé et que le pilote ne se sent pas étouffé. Lors de l’achat du casque, recherchez des orifices de ventilation qui vous apporteront le confort nécessaire. Recherchez des rembourrages confortables à l’intérieur du casque.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter